Nostalgie africaine, une affaire de famille.
J’ai séjourné plusieurs fois au Sénégal. Mon dernier voyage en 2014 suivait la naissance de ma seconde petite-fille que nous allions voir.. A Dakar sa grande sœur de 10 ans m’a servi de guide et m’a accompagné dans de nombreuses maisons qu’elle connaissait. Le voyage sur la « Petite côte » s’est fait au rythme du bébé avec le temps de vrais contacts . La nostalgie naît de la sensation du temps qui passe, une notion extrêmement concrète à mon âge.